HUB08329.jpg

"Photographier, c'est mettre dans la même ligne de mire, la tête, l’œil et le coeur"

Henri Cartier Bresson

​​Mon parcours

 

Après avoir travaillé de nombreuses années à Paris dans des sociétés privées en tant que responsable service clients, chef de projet formation et conseil en entreprises, j'ai choisi, en 2014, de retourner à mes racines rurales dans le petit village de Bû en Eure-et-Loir afin de retrouver mon terrain de jeu favori : la nature.

J'ai accompagné pendant plus de trois ans des enfants en situation de handicap, puis je suis revenue à une passion de jeunesse en me lançant dans la photo en tant que professionnelle. J'ai ici une pensée toute particulière pour mon père qui m'a enseigné très jeune la beauté des choses qui nous entourent, l'émotion qu'elles suscitent et le moyen de les capturer en images.

Pourquoi les animaux de compagnie ?

Les animaux ont toujours eu une place importante dans ma famille. J'aime les chiens et leur capacité à donner plus d’amour que nous leur en donnons-nous même. J’ai plaisir à les mettre en lumière dans leur espace de vie, aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Je cherche à connaître leur personnalité afin que la photo soit la plus représentative de leur caractère et je m’applique à saisir tous les instants de jeux, de pause (ils savent très bien le faire !), seul ou avec leur maitre. Les chats et autres animaux de compagnies sont aussi une source d’inspiration inépuisable​.

Pourquoi la photographie équestre ?

Les chevaux tiennent une grande place dans ma vie. Cavalière depuis l’âge de 12 ans, j'ai eu la chance de partager des moments exceptionnels avec mes deux chevaux.  Je pratique toutes les disciplines à pied ou à cheval et je suis passionnée par l’éthologie, l’étude du comportement du cheval. J'ai appris à les connaître et je sais m'adapter à leur comportement même si j’apprends encore chaque jour à leur contact. Mettre en image les chevaux permet d’associer ma passion pour eux et pour la photo.

Pourquoi la photographie de famille ?

Certains clients m'ont tout d'abord demandé si je faisais aussi des photos de famille "sans animaux". Je répondais en riant que si j'avais plaisir à photographier les animaux, j'aurais aussi grand plaisir à photographier les humains et que cela me semblait plus facile pour prendre la pose. Et puis l'idée d'un studio à Bû entièrement dédié et équipé s'est concrétisée rapidement et vous m'avez fait confiance. Il est vrai que ce qui m’anime, au-delà de la photographie, c’est la rencontre et le partage. J’ai à cœur de découvrir votre histoire, d’être au plus près de vos émotions et comme le disait si bien Jim Golberg : « J’ai le grand privilège d’être à la fois témoin et conteur. L’intimité, la confiance et l’intuition guident mon travail »